samedi 3 octobre 2020

Bandes Dessinées humoristiques et satirique ou le talent d'Allan Barte en dessin d'actu

    Dans un autre univers de l'art de la bande dessinée satirique de Marsault, j 'ai découvert un talentueux et intelligent scénariste et dessinateur, Allan Barte. Non, ce n est pas seulement à cause de ses origines bretonnes. Titulaire d'un DESS en communication politique et passionné de dessins et auteur de bande dessinée, il s'est logiquement lancé dans le dessin d'actualité, comme il le rappelle sur sa page Tipee.

 Sa pertinence, son humour et la qualité de ses dessins, ont conquis de nombreux lecteurs, qui ont pu participer à son financement participatif de son

3ème album sur Ulule. Ses albums, édités par "Ant Editions,  illustrent un concept : "Vivre en Macronie", vous me direz que c'est normal pour du dessin d'actualité.

Le 1er album (janvier 2019) est en vente pour 10 euros, le 2ème (septembre 2019) pour 15 euros, comme le 3ème album (août 2020) également à 15 euros.

Comme disait Charlie Parker "Music speaks louder than words" (La musique est plus communicative que des mots), mais, on ne parle pas de musique mais de dessins. Laissons les dessins parler d'eux-mêmes (extrait du deuxième album).

Site Web :  http://www.allanbarte.com/site/?fbclid=IwAR0cpby-z8faYXJic-ftjokwhVNQ0gBTBCtQ6DfLUIZ0S87orrzCqP40Ma0

Page Facebook : https://www.facebook.com/BarteAllan

Page Twitter : https://twitter.com/AllanBARTE

Boutique : https://www.ant-editions.com/categorie-produit/boutique/

Tipeee : https://fr.tipeee.com/allan-barte 

 

 

















 




samedi 18 juillet 2020

Contrôle des réseaux sociaux... ou le Projet 1984

Après les censures de Facebook, Instagram, YouTube, voici les excitations du gouverne ment qui souhaite instaurer des réseaux sociaux à la chinoise dans une société Orwelienne.

Je vous laisse savourer le texte de Charles Sannat.



"Contrôle des réseaux sociaux… Le castex chinois qui part bien mal"
par | 17 Juil 2020

"Il n’aura pas fallu beaucoup de temps à notre nouveau premier ministre pour dire des âneries bien stupides (pléonasme volontaire du genre répétition répétitive) qu’un homme aussi éduqué que lui aurait du s’éviter et nous l’éviter également.
Vous comprenez, l’anonymat c’est comme le régime de Vichy ! "


Extrait Fil Twitter : 
"Politique : Jean #Castex compare les réseaux sociaux "au régime de #Vichy". L'anonymat sur les RS est "quelque chose de choquant" car "on peut vous traiter de tous les noms, de tous les vices, en se cachant derrière des pseudonymes". (itw au Parisien) #16juillet
9:12 AM · 16 juil. 2020"


"Voilà pas un mois que le garçon est à Matignon, qu’il nous sort le couplet traditionnel et rituel des « zeureslesplussombres »…sauf, que là, franchement, intellectuellement, cela ne vaut pas un clou et il est important de le dire.
Le premier ministre Castex vient de dire que l’anonymat c’est Vichy… or ce qui a permis la résistance, c’est justement les pseudos, les fausses identités et l’anonymat.
Ce qui a fait les rafles, rendu possibles les arrestations, ce sont les fichiers bien tenus…
Reprenons…
Henri Frenay, grand résistant, auteur de la nuit finira ou encore du journal Combat, résistera pendant nos heures les plus sombres, les vraies, sous les pseudos de Henri Francen, ou encore Henri Morin, ou encore Henri Molin, Henri Nef, Henri Lefèvre, ou Henri Charvet… Sans doute d’autres alias auront-ils échappé à la postérité.

Jean Moulin, connu de tous, utilisera également l’anonymat avec les pseudos suivants… Régis, Max, Rex, Joseph, Jean Mercier, Jacques Martel, Romanin, Joseph Marchand, Richelieu Alix etc… Jean Moulin sera arrêté sous l’identité de Jacques Martel. Ce n’est pas son pseudo qui va mourir sous les coups et la torture de la gestapo, c’est bien Jean Moulin.

Pétain, Laval ou Klaus Barbie, ont toujours agi avec leur propre identité.
Donc si l’on poursuit le raisonnement, ceux qui se planquent derrière des alias sont des résistants à Vichy tandis que les véritables criminels agissaient à visages découverts.
Le premier ministre ferait donc mieux de se taire, de s’occuper de notre pandémie, de nos millions de chômeurs, de notre dette abyssale, de notre faillite prochaine, de notre effondrement en cours, plutôt que nous expliquer que la priorité c’est la gestion et la surveillance des tweets…
Décidément, il n’y a plus rien à espérer de cette crasse politique désespérante."

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

dimanche 21 juin 2020

"Économie sous perfusion, les risques ?" par Olivier Delamarche avec Thinkerview

Une entrevue très intéressante du pédagogue et économiste, Oliver Delamarche, connu pour son franc parler (durée : 1h45).


jeudi 21 mai 2020

Insolentiae, décryptage impertinent, satirique, humoristique de l'actualité économique

On a beau répéter les mêmes choses, démontrer les mêmes schémas de cause à effet, certaines choses ne sont pas comprises... Pourtant, le dessin satyrique explique beaucoup de choses en peu de temps, comme la prose de certaines personnes, comme Charles Sannat.

"On nous prend pour des cons. Quota pour la prime de 1 500 € pour les soignants, mais on pourra donner nos RTT !"
lien > https://insolentiae.com/on-nous-prend-pour-des-cons-quota-pour-la-prime-de-1-500-e-pour-les-soignants-mais-on-pourra-donner-nos-rtt/

Et une petite vidéo...

"Un choc inflationniste d'ampleur était prévisible et il commence à se préciser. Il devient désormais possible d'en prévoir l'essentiel des effets et aussi de les anticiper et de s'en protéger avec une stratégie patrimoniale simple. Mettez de l'argent de côté et achetez un d'or! J'essaie de vous expliquer les causes de l'inflation, et quels sont les liens avec la "productivité" et pourquoi c'est grave et sans doute durable! Dans ce JT du grenier, voici quelques réflexions qui je l'espère vous seront utiles et viendront éclairer vos prises de décisions. Pour vous abonner gratuitement: www.insolentiae.com" Charles Sannat


« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

mercredi 22 avril 2020

Surveillance numérique de nos jours ou quand 2021 rejoint 1984




Lien documentaire (durée 1h29) : https://www.arte.tv/fr/videos/083310-000-A/tous-surveilles-7-milliards-de-suspects/

Présentation Arte (copier-coller) :


"Des caméras de Nice à la répression chinoise des Ouïghours, cette enquête dresse le panorama mondial de l'obsession sécuritaire, avec un constat glaçant : le totalitarisme numérique est pour demain.
Aujourd'hui, plus de 500 millions de caméras sur la planète offrent aux autorités la capacité de nous surveiller, à peu près partout et à chaque instant. Sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, les grandes puissances se sont lancées dans une dangereuse course aux technologies de surveillance. Dorénavant, l'incroyable perfectionnement de l'intelligence artificielle valide l'idée d'un regard total. Aux États-Unis, les forces de police utilisent la reconnaissance faciale pour identifier les suspects. En Chine, les caméras peuvent repérer les criminels de dos, à leur simple démarche. En France, la police utilise des caméras intelligentes qui analysent les émotions et les comportements des passants. Marquée par l'attentat au camion du 14 juillet 2016, qui a fait 86 morts, et s'est produit en dépit des 2 000 caméras scrutant la ville, Nice se situe désormais à l'avant-garde de l'expérimentation. Le centre de supervision et les zones dédiées à la reconnaissance faciale sont les chevaux de bataille du maire Christian Estrosi, qui veut faire de sa ville une safe city. Comme un virus, l'idéologie du tout sécuritaire se répand à la mesure d'une révolution numérique à la puissance exponentielle. Va-t-elle transformer notre monde en une planète habitée par 7 milliards de suspects ? Quel niveau de surveillance nos libertés individuelles peuvent-elles endurer ?

Dictature 3.0
On le surnomme le "marché de la peur", estimé à 40 milliards de dollars par an. Colossaux, les enjeux de la surveillance intelligente aiguisent les appétits de sociétés prêtes à promouvoir le "modèle Big Brother" pour engranger les plus grands bénéfices. L'enquête internationale de Sylvain Louvet démonte les rouages de cette machine aux innombrables facettes et dévoile la relation incestueuse qui se noue entre les industriels et les pouvoirs publics. En Israël, elle souligne les liens entre l'armée, le Mossad et les start-up technologiques, soupçonnées de tester la reconnaissance faciale aux checkpoints. En France, elle met en lumière l'influence du secteur privé, dans les orientations choisies par le maire de Nice, Christian Estrosi. Aux États-Unis, l'enquête donne la parole à ceux qui dénoncent la faillibilité du logiciel de reconnaissance faciale d'Amazon couplé à un fichage biométrique généralisé. Le documentariste a également réussi à enquêter en Chine, pays où l'obsession sécuritaire est en passe de donner naissance à une nouvelle forme de régime  : la dictature 3.0. Arrestations "préventives" arbitraires, mise en place d'un système de notation des citoyens, fichage ADN et persécution systématisée (allant jusqu'à l'apposition d'un QR code sur la porte des appartements) de la minorité musulmane des Ouïghours… L'arsenal de la répression connaît un degré de raffinement inédit dans l'histoire de l'humanité. Un camp du Goulag numérique : telle est la vision du futur dessinée par ce documentaire aussi percutant que glaçant."

Lien documentaire (durée 1h29) : https://www.arte.tv/fr/videos/083310-000-A/tous-surveilles-7-milliards-de-suspects/




Réalisation : Sylvain Louvet
Producteur/-trice : Capa Presse
Auteur : Sylvain Louvet
Pays : France
Année : 2019

lundi 20 avril 2020

Le gouvernement Macron fait-il preuve d'incompétence et d'amateurisme ?


Une équipe gagne un championnat si elle est bien gérée (managée), si les joueurs sont complémentaires,  et si chaque joueur possède des compétences propres à leurs fonctions.





- Le ministre de la Santé (MS) : avertit le Président de la République (PR) en janvier afin d'annuler le premier tour des élections municipales car la vague touchera la France dans quelques mois. A cette époque, le stock stratégique des masques était vide (est-ce dû à la commande de drone pour 3 millions d'euros?)
Résultat : le MS se présente aux élections parisiennes, et le PR maintient le premier tour, conformément aux choix du M du Sang Contaminé, Président du Conseil Constitutionnel et du Président du Sénat.



- Le PR déclare que les  personnes âgées doivent rester chez elles car un virus peut leur être fatal, mais, ils peuvent voter au premier tour (je n'ai pas du tout, tout compris...).
Résultat : des maires, des employés et des électeurs sont décédés dû à leur présence physique dans les bureaux de vote.

- La porte-parole (PP) du gouvernement déclare qu'elle ne sait pas mettre un masque (le gouvernement a eu des déductions fiscales pour avoir embauché une arriérée mentale ? et encore, en disant cela, j'insulte les arriérés mentaux, et je m'en excuse auprès d'eux) et indique que les masques ne servent à rien. Puis, quelques semaine plus tard, la Si Bête revient sur ses propos. Pourtant, la majeur partie des pays ont fortement conseillé de porter un masque.


Résultat : des centaines, voire des milliers de personnes sensibles auraient pu éviter de mourir avec un simple masque. Et, le gouvernement interdit le commerce de masque : les commandes des régions, des départements, des associations, des pharmacies, pour les EPHAD et les personnes sensibles ont été réquisitionnées par l'Etat (belle logique de protéger les plus faibles...)



- Loi martiale imposée ou "confinement" en novlangue, sans distinguer les populations sensibles ou non, avec une belle campagne de manipulation mentale sur le "Restez chez soi" pour rester en bonne santé, en exploitant de façon exponentielle l’émotionnel par leur outil préféré : la peur.


Résultat : hausse de la violence conjugale  (uxoricide et infanticide). Un chômage de masse qui grandira avec la faillite d'entreprise de tout secteur, et de tout domaine.  Des citoyens développent des troubles post-traumatiques qui seront  mûrs à leur sortie de confinement. Un vrai carnage humain, psychologique, social et économique. 

Et là, nous distinguons que l'arbre qui cache la forêt de cette prestidigitation  qui fera date dans l'Histoire avec un taux de mort qui reste l'un des plus élevés dans le monde. Quatrième puissance mondiale ?


Je vous propose une interview /analyse de Charles Sannat (35 mn)
par Planetes360





lundi 30 mars 2020

"Coronavirus: 99% des morts en Italie étaient déjà malades! (Moyenne d'âge: 79 ans!)"

Je vous présente l'excellente vidéo de Jean-Luc, analyste financier, qui propose son analyse sur le covid-19.


(vidéo du 21 mars 2020)



(vidéo du 2 avril 2020)

samedi 21 mars 2020

The Truth Behind The Coronavirus Pandemic, COVID-19 Lockdown & The Economic Crash - David Icke - London Real

The Truth Behind The Coronavirus Pandemic, COVID-19 Lockdown & The Economic Crash - David Icke - London Real: David Icke is an English professional conspiracy theorist and former footballer and sports broadcaster. He is the author of over 20 books and numerous DVDs.

UPDATE : this interview was banned by You Tube (Alphabet aka Google)  because they do not allowed videos that link the ****19  and the new wave technology that i cannot named (Google is the owner of Blogger). Even, if i do not share a point of view, this point of view cannot be censored because i do not like it. The question is, why the ban ?  Time will tell... or not...